Euronav, une des sociétés contrôlées par la famille Saverys, cotée à la Bourse de Bruxelles, a récemment pris la décision de ne plus communiquer en français, se limitant désormais aux seules langues anglaise et néerlandaise pour ce qui concerne la rédaction et la diffusion de ses rapports annuels.

La chargée de communication de la société précise toutefois qu'à titre transitoire, "le rapport semestriel 2010 est disponible en français, mais uniquement sur le site Web".

La décision - inattendue - prise dans le chef de cette société anversoise tombe à un moment politiquement délicat. On ose croire qu'elle ne se justifie que par la réduction de son actionnariat francophone à portion congrue...

Trends-Tendances

Euronav, une des sociétés contrôlées par la famille Saverys, cotée à la Bourse de Bruxelles, a récemment pris la décision de ne plus communiquer en français, se limitant désormais aux seules langues anglaise et néerlandaise pour ce qui concerne la rédaction et la diffusion de ses rapports annuels.La chargée de communication de la société précise toutefois qu'à titre transitoire, "le rapport semestriel 2010 est disponible en français, mais uniquement sur le site Web".La décision - inattendue - prise dans le chef de cette société anversoise tombe à un moment politiquement délicat. On ose croire qu'elle ne se justifie que par la réduction de son actionnariat francophone à portion congrue...Trends-Tendances