En novembre, la Zambie, deuxième producteur africain de cuivre, avait manqué une échéance de 42,5 millions de dollars dans le remboursement d'une obligation, devenant ainsi la première économie africaine en défaut de paiement durant la crise sanitaire. La Zambie a déposé mardi une demande de financement de réformes auprès du FMI. Mais en conclusion d'une visite à Lusaka, le directeur du département Afrique du FMI Abebe Aemro Selassie a jugé qu'étant donné "les problèmes profondément enracinés, les politiques devraient être revues pour restaurer la viabilité de l'économie en protégeant les plus vulnérables et en créant un développement inclusif". Le FMI a indiqué qu'il évaluerait au cours des prochaines semaines les options pour soutenir les efforts de réformes du pays, au travers d'un possible programme de financement. (Belga)

En novembre, la Zambie, deuxième producteur africain de cuivre, avait manqué une échéance de 42,5 millions de dollars dans le remboursement d'une obligation, devenant ainsi la première économie africaine en défaut de paiement durant la crise sanitaire. La Zambie a déposé mardi une demande de financement de réformes auprès du FMI. Mais en conclusion d'une visite à Lusaka, le directeur du département Afrique du FMI Abebe Aemro Selassie a jugé qu'étant donné "les problèmes profondément enracinés, les politiques devraient être revues pour restaurer la viabilité de l'économie en protégeant les plus vulnérables et en créant un développement inclusif". Le FMI a indiqué qu'il évaluerait au cours des prochaines semaines les options pour soutenir les efforts de réformes du pays, au travers d'un possible programme de financement. (Belga)