Submergée par deux crises monétaires en 2018 qui ont fait perdre 50% de sa valeur à sa monnaie, l'Argentine avait appelé le FMI à la rescousse, pour obtenir un prêt de 57 milliards de dollars. La nouvelle tranche approuvée vendredi porte à 38,9 milliards de dollars le montant de l'aide versée au pays pour sortir de la crise. "Les politiques menées par les autorités (...) portent leur fruit", a souligné Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds. "Les déficits budgétaires et des comptes courants élevés, qui ont mené à la crise l'année dernière, sont en baisse", a-t-elle noté. Elle s'attend à une reprise économique "graduelle" dans les trimestres à venir mais a souligné que l'inflation n'était pas maîtrisée. Selon le FMI, l'économie argentine devrait se contracter de 2,6% en 2018 et de 1,6% en 2019. L'institution publiera mardi ses prévisions actualisées. (Belga)

Submergée par deux crises monétaires en 2018 qui ont fait perdre 50% de sa valeur à sa monnaie, l'Argentine avait appelé le FMI à la rescousse, pour obtenir un prêt de 57 milliards de dollars. La nouvelle tranche approuvée vendredi porte à 38,9 milliards de dollars le montant de l'aide versée au pays pour sortir de la crise. "Les politiques menées par les autorités (...) portent leur fruit", a souligné Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds. "Les déficits budgétaires et des comptes courants élevés, qui ont mené à la crise l'année dernière, sont en baisse", a-t-elle noté. Elle s'attend à une reprise économique "graduelle" dans les trimestres à venir mais a souligné que l'inflation n'était pas maîtrisée. Selon le FMI, l'économie argentine devrait se contracter de 2,6% en 2018 et de 1,6% en 2019. L'institution publiera mardi ses prévisions actualisées. (Belga)