Le montant réclamé correspond à près de quatre fois les bénéfices réalisés par les magasins Delhaize l'an dernier et au chiffre d'affaires total des magasins Albert Heijn belges en 2019. Les ventes du groupe Ahold Delhaize, qui opère en Europe, en Amérique et en Asie, avoisinent les 75 milliards d'euros. Le litige porte sur la manière dont Ahold Delhaize a racheté, en 2018, les magasins américains de sa filiale belge Delhaize, qui avait été elle-même reprise par le groupe néerlandais en 2016. Selon l'administration belge, qui n'a pas souhaité faire de commentaires, les magasins américains de Delhaize valaient plus que le montant payé par les Néerlandais. En janvier, Ahold Delhaize a répondu au fisc qu'il n'acceptait pas sa demande. Le litige ne devrait pas être tranché avant longtemps. Dans son rapport annuel, Ahold Delhaize souligne qu'il défendra farouchement sa position, en précisant qu'il a différentes options juridiques à sa disposition. (Belga)

Le montant réclamé correspond à près de quatre fois les bénéfices réalisés par les magasins Delhaize l'an dernier et au chiffre d'affaires total des magasins Albert Heijn belges en 2019. Les ventes du groupe Ahold Delhaize, qui opère en Europe, en Amérique et en Asie, avoisinent les 75 milliards d'euros. Le litige porte sur la manière dont Ahold Delhaize a racheté, en 2018, les magasins américains de sa filiale belge Delhaize, qui avait été elle-même reprise par le groupe néerlandais en 2016. Selon l'administration belge, qui n'a pas souhaité faire de commentaires, les magasins américains de Delhaize valaient plus que le montant payé par les Néerlandais. En janvier, Ahold Delhaize a répondu au fisc qu'il n'acceptait pas sa demande. Le litige ne devrait pas être tranché avant longtemps. Dans son rapport annuel, Ahold Delhaize souligne qu'il défendra farouchement sa position, en précisant qu'il a différentes options juridiques à sa disposition. (Belga)