Il s'agit de la deuxième augmentation en la matière cette année. Elle succède à deux mois de baisses successives. Début novembre dernier, le prix maximal avait atteint un pic supérieur à 1,6 euro le litre. Ce prix résulte des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux, précise le SPF Économie. (Belga)

Il s'agit de la deuxième augmentation en la matière cette année. Elle succède à deux mois de baisses successives. Début novembre dernier, le prix maximal avait atteint un pic supérieur à 1,6 euro le litre. Ce prix résulte des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux, précise le SPF Économie. (Belga)