Cette augmentation résulte des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux, précise le SPF Economie. (Belga)