Le dialogue a pu reprendre au Logis Quaregnonnais et un protocole d'accord a été conclu vendredi entre les parties. Selon la FGTB, la direction a refusé la réintégration de l'ouvrier licencié mais, à la suite des actions menées par le personnel, il a obtenu une prime extralégale de licenciement ainsi qu'un engagement écrit de la direction de créer prochainement deux emplois ouvrier supplémentaires. La direction s'est par ailleurs engagée à prendre contact au préalable avec l'organisation syndicale avant toute décision de licenciement afin d'éviter toute situation difficile à l'avenir. La Centrale Générale de la FGTB a dès lors décidé, en accord avec le personnel ouvrier, d'arrêter les actions, de lever son préavis de grève et de garantir la paix sociale. (Belga)