Les bons résultats s'expliquent, selon la firme, par un contrôle des coûts et des ventes importantes. En 2013, 427.840 Volvo ont été vendues, soit 1,4% de plus qu'en 2012.

"Les bénéfices de cette année représentent un changement significatif comparé aux résultats enregistrés sur les six premiers mois de 2013", s'est exprimé Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Car Group. "Mis à part les bonnes performances de vente au seconde semestre, notre concentration sur les coûts a été un facteur essentiel de notre retour au profit."

Volvo a fait face à des difficultés durant les six premiers mois de 2013, particulièrement en Europe et aux Etats-Unis, mais a vu ses ventes bondir au deuxième semestre, principalement grâce à la Chine, s'est concentré continuellement sur les coûts et a sorti de nouveaux modèles. Le marché chinois affiche une impressionnante augmentation des ventes, sur base annuelle, de 45,6% à 61.146 unités. En mai, le groupe lançait "le plus important renouvellement de ses produits de l'histoire".

Le chiffre d'affaires de Volvo Car Group a toutefois baissé l'an dernier à près de 122 milliards de couronnes. Plus tôt dans la semaine, l'usine Volvo de Gand, où l'on fabrique notamment la V40 et les modèles dérivés de cross country, la s60 et la VX60, avait fait savoir qu'une augmentation de la production était à l'étude. L'an dernier, quelque 253.000 voitures sont sorties du site où travaillent 4.000 ouvriers et 500 employés.

Les bons résultats s'expliquent, selon la firme, par un contrôle des coûts et des ventes importantes. En 2013, 427.840 Volvo ont été vendues, soit 1,4% de plus qu'en 2012. "Les bénéfices de cette année représentent un changement significatif comparé aux résultats enregistrés sur les six premiers mois de 2013", s'est exprimé Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Car Group. "Mis à part les bonnes performances de vente au seconde semestre, notre concentration sur les coûts a été un facteur essentiel de notre retour au profit." Volvo a fait face à des difficultés durant les six premiers mois de 2013, particulièrement en Europe et aux Etats-Unis, mais a vu ses ventes bondir au deuxième semestre, principalement grâce à la Chine, s'est concentré continuellement sur les coûts et a sorti de nouveaux modèles. Le marché chinois affiche une impressionnante augmentation des ventes, sur base annuelle, de 45,6% à 61.146 unités. En mai, le groupe lançait "le plus important renouvellement de ses produits de l'histoire". Le chiffre d'affaires de Volvo Car Group a toutefois baissé l'an dernier à près de 122 milliards de couronnes. Plus tôt dans la semaine, l'usine Volvo de Gand, où l'on fabrique notamment la V40 et les modèles dérivés de cross country, la s60 et la VX60, avait fait savoir qu'une augmentation de la production était à l'étude. L'an dernier, quelque 253.000 voitures sont sorties du site où travaillent 4.000 ouvriers et 500 employés.