Ce congé vise les parents, enfants, conjoints ou proches qui se dévouent pour aider une personne tombée malade, en situation de dépendance, etc. et qui a besoin d'une assistance. Il remonte à une loi de mai 2019 qui a prévu son assimilation pour la pension des salariés. En d'autres termes, le congé pris dans ce cadre est considéré comme la poursuite de la carrière et comptabilisé comme tel.

Les fonctionnaires fédéraux bénéficieront du même régime, comme c'était déjà le cas pour les agents contractuels. La création du congé en tant que tel pour les fonctionnaires statutaires fédéraux poursuit son chemin, avec une négociation en Comité A le mois prochain.

La reconnaissance des aidants proches se poursuit également. Le cadre général a été approuvé en octobre au conseil des ministres. Le texte est actuellement soumis pour avis au Conseil d'Etat. Il pourra ensuite recevoir la signature de Mme De Block et être publié.

Ce congé vise les parents, enfants, conjoints ou proches qui se dévouent pour aider une personne tombée malade, en situation de dépendance, etc. et qui a besoin d'une assistance. Il remonte à une loi de mai 2019 qui a prévu son assimilation pour la pension des salariés. En d'autres termes, le congé pris dans ce cadre est considéré comme la poursuite de la carrière et comptabilisé comme tel. Les fonctionnaires fédéraux bénéficieront du même régime, comme c'était déjà le cas pour les agents contractuels. La création du congé en tant que tel pour les fonctionnaires statutaires fédéraux poursuit son chemin, avec une négociation en Comité A le mois prochain. La reconnaissance des aidants proches se poursuit également. Le cadre général a été approuvé en octobre au conseil des ministres. Le texte est actuellement soumis pour avis au Conseil d'Etat. Il pourra ensuite recevoir la signature de Mme De Block et être publié.