Le trafic passagers a augmenté de 11,9% en juin sur un an, tandis que le fret a progressé de 26,5% durant le mois sous revue, a précisé l'organisation dans un communiqué.

"Le secteur continue de se rétablir plus rapidement que prévu, mais avec de grandes différences en fonction des régions", a estimé le patron de l'IATA Giovanni Bisignani, cité dans le communiqué. "L'Europe se rétablit à la moitié de la vitesse de l'Asie avec une croissance de la demande de 7,8% comparé aux 15,5% enregistrés dans la région Asie-Pacifique".

Selon M. Bisignani, "la confiance demeure élevée et rien n'indique que la reprise va rapidement ralentir". Mais avec la fin notamment des programmes de soutien publics, la reprise à deux chiffres dans le secteur devrait ralentir dans les mois à venir.

Après les effets de la crise financière et le fiasco d'avril en Europe provoqué par les cendres volcaniques, le secteur a repris des couleurs et affiche désormais une croissance supérieure de 1% à 2% au maximum atteinte avant la crise au premier trimestre 2008, a souligné l'IATA, qui représente 230 compagnies aériennes assurant 93% du trafic commercial mondial.

Trends.be, avec Belga

Le trafic passagers a augmenté de 11,9% en juin sur un an, tandis que le fret a progressé de 26,5% durant le mois sous revue, a précisé l'organisation dans un communiqué. "Le secteur continue de se rétablir plus rapidement que prévu, mais avec de grandes différences en fonction des régions", a estimé le patron de l'IATA Giovanni Bisignani, cité dans le communiqué. "L'Europe se rétablit à la moitié de la vitesse de l'Asie avec une croissance de la demande de 7,8% comparé aux 15,5% enregistrés dans la région Asie-Pacifique". Selon M. Bisignani, "la confiance demeure élevée et rien n'indique que la reprise va rapidement ralentir". Mais avec la fin notamment des programmes de soutien publics, la reprise à deux chiffres dans le secteur devrait ralentir dans les mois à venir. Après les effets de la crise financière et le fiasco d'avril en Europe provoqué par les cendres volcaniques, le secteur a repris des couleurs et affiche désormais une croissance supérieure de 1% à 2% au maximum atteinte avant la crise au premier trimestre 2008, a souligné l'IATA, qui représente 230 compagnies aériennes assurant 93% du trafic commercial mondial. Trends.be, avec Belga