Les conséquences de la crise sanitaire s'observent donc aussi dans les chiffres du chômage. Après une hausse sur base annuelle en mai de 16,5% du nombre de demandeurs d'emplois indemnisés, juin connaît une hausse de 7,1%. Ce mois-là, 356.542 chômeurs étaient inscrits à l'Onem, 0,8% de moins qu'en mai. La hausse a été assez prononcée chez les jeunes de moins de 25 ans, avec une hausse de 18,1% dans cette catégorie par rapport à juin 2019, et de 9,3% pour les 25-49 ans. Pour les quinquagénaires, une baisse de 4,2% est observée alors que les 60-65 ans connaissent une hausse de 12,8%, principalement en raison d'une modification réglementaire. (Belga)

Les conséquences de la crise sanitaire s'observent donc aussi dans les chiffres du chômage. Après une hausse sur base annuelle en mai de 16,5% du nombre de demandeurs d'emplois indemnisés, juin connaît une hausse de 7,1%. Ce mois-là, 356.542 chômeurs étaient inscrits à l'Onem, 0,8% de moins qu'en mai. La hausse a été assez prononcée chez les jeunes de moins de 25 ans, avec une hausse de 18,1% dans cette catégorie par rapport à juin 2019, et de 9,3% pour les 25-49 ans. Pour les quinquagénaires, une baisse de 4,2% est observée alors que les 60-65 ans connaissent une hausse de 12,8%, principalement en raison d'une modification réglementaire. (Belga)