Le chômage temporaire sur la base d'un manque de travail pour raisons économiques, en abrégé "chômage économique", était légèrement supérieur l'an dernier en Flandre (1,12%) qu'en Wallonie (0,93%) et, surtout, qu'en Région de Bruxelles-Capitale qui "avec 0,08% de chômage économique, reste confrontée à une pénurie structurelle sur le marché de l'emploi", souligne Acerta. Pour le prestataire de services de ressources humaines, la hausse du chômage économique, qui s'est confirmée à chaque trimestre de 2019, est liée au ralentissement de la croissance économique. Alors que les grandes entreprises (plus de 200 travailleurs) présentent généralement moins de chômage économique que les petites, Acerta constate que son augmentation en 2019 est précisément survenue dans ces grandes entreprises. (Belga)

Le chômage temporaire sur la base d'un manque de travail pour raisons économiques, en abrégé "chômage économique", était légèrement supérieur l'an dernier en Flandre (1,12%) qu'en Wallonie (0,93%) et, surtout, qu'en Région de Bruxelles-Capitale qui "avec 0,08% de chômage économique, reste confrontée à une pénurie structurelle sur le marché de l'emploi", souligne Acerta. Pour le prestataire de services de ressources humaines, la hausse du chômage économique, qui s'est confirmée à chaque trimestre de 2019, est liée au ralentissement de la croissance économique. Alors que les grandes entreprises (plus de 200 travailleurs) présentent généralement moins de chômage économique que les petites, Acerta constate que son augmentation en 2019 est précisément survenue dans ces grandes entreprises. (Belga)