"Malgré un contexte économique difficile, attentats à Paris et à Bruxelles, lourdes difficultés de circulation dans la capitale belge, baisse du tourisme dans toute l'Europe, la Maison a connu une hausse de ses ventes à Paris et à Londres. La Belgique affiche une baisse de chiffre d'affaires de 6% sur l'exercice, mais depuis la fin de l'année 2016, est revenue à des chiffres encourageants", relève le communiqué. Les ventes sont en hausse de 25% en Europe (25 millions d'euros) et de 8% au Japon (27 millions d'euros). Cinq nouveaux points de vente ont été ouverts, notamment à Hawaï, le premier aux Etats-Unis, qui doit permettre au groupe d'entamer sa "conquête du marché américain". En 2015, Marcolini a aussi fait son entrée en Chine avec une boutique à Shanghai. Deux autres ouvertures sont en préparation dans ce pays d'Asie. Le chocolatier projette en outre de s'étendre au Moyen-Orient. Si le résultat est négatif, cela s'explique par l'ampleur des investissements. "Nous ne sommes pas bénéficiaires, mais nous sommes dans une phase d'investissements. Nous avons notamment réinvesti l'an passé pour plus de 1,5 million d'euros rien qu'à Bruxelles, où nous avons agrandi nos surfaces commerciales de 1.500 m². Et l'Ebitda est positif", a commenté Pierre Marcolini dans le journal L'Echo. Pour 2017, la Maison Pierre Marcolini vise une croissance à deux chiffres. (Belga)

"Malgré un contexte économique difficile, attentats à Paris et à Bruxelles, lourdes difficultés de circulation dans la capitale belge, baisse du tourisme dans toute l'Europe, la Maison a connu une hausse de ses ventes à Paris et à Londres. La Belgique affiche une baisse de chiffre d'affaires de 6% sur l'exercice, mais depuis la fin de l'année 2016, est revenue à des chiffres encourageants", relève le communiqué. Les ventes sont en hausse de 25% en Europe (25 millions d'euros) et de 8% au Japon (27 millions d'euros). Cinq nouveaux points de vente ont été ouverts, notamment à Hawaï, le premier aux Etats-Unis, qui doit permettre au groupe d'entamer sa "conquête du marché américain". En 2015, Marcolini a aussi fait son entrée en Chine avec une boutique à Shanghai. Deux autres ouvertures sont en préparation dans ce pays d'Asie. Le chocolatier projette en outre de s'étendre au Moyen-Orient. Si le résultat est négatif, cela s'explique par l'ampleur des investissements. "Nous ne sommes pas bénéficiaires, mais nous sommes dans une phase d'investissements. Nous avons notamment réinvesti l'an passé pour plus de 1,5 million d'euros rien qu'à Bruxelles, où nous avons agrandi nos surfaces commerciales de 1.500 m². Et l'Ebitda est positif", a commenté Pierre Marcolini dans le journal L'Echo. Pour 2017, la Maison Pierre Marcolini vise une croissance à deux chiffres. (Belga)