"Le F-35 est utilisé par nos partenaires de l'Otan dans le monde entier. Il s'est avéré être un avion mature, adapté et interopérable, c'est pourquoi nous passons à la phase de finalisation", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse évoquant la "nouvelle réalité mondiale" et le conflit en Ukraine. La Belgique a commandé en octobre 2018, pour un montant d'environ 3,6 milliards d'euros, 34 avions du même type. Les premières livraisons sont attendues à partir de 2023. (Belga)

"Le F-35 est utilisé par nos partenaires de l'Otan dans le monde entier. Il s'est avéré être un avion mature, adapté et interopérable, c'est pourquoi nous passons à la phase de finalisation", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse évoquant la "nouvelle réalité mondiale" et le conflit en Ukraine. La Belgique a commandé en octobre 2018, pour un montant d'environ 3,6 milliards d'euros, 34 avions du même type. Les premières livraisons sont attendues à partir de 2023. (Belga)