Par ce moyen, les employeurs ont pu récompenser leurs employés tout en respectant l'interdiction d'accorder des augmentations collectives, mesures prises par les gouvernements Di Rupo et Michel afin de restaurer la compétitivité belge.

Ces bonus sont conditionnés à la réalisation d'objectifs préalablement établis comme par exemple une augmentation des bénéfices ou une diminution du nombre d'accidents de travail. Ce système peu coûteux pour l'employeur est plafonné à 3.219 euros par employé.

Par ce moyen, les employeurs ont pu récompenser leurs employés tout en respectant l'interdiction d'accorder des augmentations collectives, mesures prises par les gouvernements Di Rupo et Michel afin de restaurer la compétitivité belge.Ces bonus sont conditionnés à la réalisation d'objectifs préalablement établis comme par exemple une augmentation des bénéfices ou une diminution du nombre d'accidents de travail. Ce système peu coûteux pour l'employeur est plafonné à 3.219 euros par employé.