A travers cette question, qui s'inscrit dans la lignée du thème de l'année dernière ("Qui nourrira nos villes demain?"), l'idée est de souligner l'importance du bois comme matière première noble, renouvelable et locale. "Il y a un impératif éco-responsable de sortir de certaines logiques qui nous emprisonnent, comme le tout au béton ou cette logique folle qui veut qu'une grume (tronc coupé avec son écorce, NDLR) qui a poussé chez nous soit envoyée en Chine pour être transformée et ensuite revenir. C'est le bois de nos forêts qui doit servir à construire les villes de demain", a expliqué le président de la Foire de Libramont, Jean-François Piérard. Les démonstrations forestières "Demo Forest", qui fêtent leur 20e édition et s'étendront sur un site de 120 ha au travers d'une boucle de 4,5 km, permettront aux visiteurs d'apercevoir du matériel utilisé en conditions réelles. Différents championnats européens, de bûcheronnage et débardage à cheval notamment, et des concours d'adresse s'y tiendront également. Avant cela, à Libramont, la Foire agricole jouera son rôle de "véritable vitrine" du monde rural en réunissant près de 800 exposants, dont de nombreux étrangers. Mais Libramont se profile aussi comme "un espace de solutions et d'innovations", avec son "Mecanic show" et ses pôles "innovations et smart farming", "lait" et "Santé animale", a rappelé la manager Natacha Perat. Citant "cinq bonnes raisons de venir à Libramont", la responsable a également souligné combien la foire est "la plus conviviale des rencontres professionnelles" mais aussi un "créateur d'expérience exceptionnelle pour les familles", qui représentent deux tiers des plus de 200.000 visiteurs attendus. Comme d'habitude, la Foire de Libramont sera l'occasion d'une remise d'une multitude de prix et autres distinctions mettant en avant des bonnes pratiques agricoles. (Belga)

A travers cette question, qui s'inscrit dans la lignée du thème de l'année dernière ("Qui nourrira nos villes demain?"), l'idée est de souligner l'importance du bois comme matière première noble, renouvelable et locale. "Il y a un impératif éco-responsable de sortir de certaines logiques qui nous emprisonnent, comme le tout au béton ou cette logique folle qui veut qu'une grume (tronc coupé avec son écorce, NDLR) qui a poussé chez nous soit envoyée en Chine pour être transformée et ensuite revenir. C'est le bois de nos forêts qui doit servir à construire les villes de demain", a expliqué le président de la Foire de Libramont, Jean-François Piérard. Les démonstrations forestières "Demo Forest", qui fêtent leur 20e édition et s'étendront sur un site de 120 ha au travers d'une boucle de 4,5 km, permettront aux visiteurs d'apercevoir du matériel utilisé en conditions réelles. Différents championnats européens, de bûcheronnage et débardage à cheval notamment, et des concours d'adresse s'y tiendront également. Avant cela, à Libramont, la Foire agricole jouera son rôle de "véritable vitrine" du monde rural en réunissant près de 800 exposants, dont de nombreux étrangers. Mais Libramont se profile aussi comme "un espace de solutions et d'innovations", avec son "Mecanic show" et ses pôles "innovations et smart farming", "lait" et "Santé animale", a rappelé la manager Natacha Perat. Citant "cinq bonnes raisons de venir à Libramont", la responsable a également souligné combien la foire est "la plus conviviale des rencontres professionnelles" mais aussi un "créateur d'expérience exceptionnelle pour les familles", qui représentent deux tiers des plus de 200.000 visiteurs attendus. Comme d'habitude, la Foire de Libramont sera l'occasion d'une remise d'une multitude de prix et autres distinctions mettant en avant des bonnes pratiques agricoles. (Belga)