Les magasins franchisés des deux familles étaient fournis par LBG Bakeries. Elles ont dès lors montré un intérêt à reprendre les sites de l'entreprise en faillite. Les banques sont parvenues à un accord avec les deux familles, indiquent les curateurs. Le montant du rachat s'élève à environ 6 millions d'euros.

Les syndicats ignoraient encore mardi les noms des repreneurs. Quelque 80 emplois devraient être conservés à Zolder, ainsi qu'une septantaine à Asse. De plus, quelques travailleurs des sites de Lommel et Diest pourront reprendre du service à Zolder.

Les magasins franchisés des deux familles étaient fournis par LBG Bakeries. Elles ont dès lors montré un intérêt à reprendre les sites de l'entreprise en faillite. Les banques sont parvenues à un accord avec les deux familles, indiquent les curateurs. Le montant du rachat s'élève à environ 6 millions d'euros. Les syndicats ignoraient encore mardi les noms des repreneurs. Quelque 80 emplois devraient être conservés à Zolder, ainsi qu'une septantaine à Asse. De plus, quelques travailleurs des sites de Lommel et Diest pourront reprendre du service à Zolder.