La fédération prédit la vente d'environ 485.000 voitures sur l'ensemble de l'année 2012.

La Febiac a constaté un recul important dans les ventes durant les trois premiers mois de 2012, mais la situation semble désormais se stabiliser. "Les chiffres d'immatriculations en juin 2012 sont presque comparables à ceux enregistrés un an plutôt. De 48.353, le nombre de voitures neuves vendues est passé à 47.647, soit une baisse de 1,4%."

L'année 2011 avait été une année record selon la Febiac. "Nous avons comptabilisé l'immatriculation de plus de 572.211 voitures neuves en 2011. Cela est dû aux primes écobonus, mais aussi à l'annonce de la suppression de celles-ci à la fin de l'année 2011", explique Christophe Dubon.

"Par rapport à un mois de décembre ordinaire, nous avons enregistré l'achat de 20.000 voitures neuves supplémentaires en décembre 2011. Cela s'est répercuté sur le début d'année 2012."

Selon une étude réalisée par Federauto, la Confédération du Commerce et de la Réparation automobiles, on assiste actuellement à un recul de près de 15% des ventes de voitures neuves, qui, couplé à une surproduction dans le secteur automobile, a pour répercussion des remises dans les prix de vente pouvant atteindre les 30%.

Trends.be avec Belga

La fédération prédit la vente d'environ 485.000 voitures sur l'ensemble de l'année 2012. La Febiac a constaté un recul important dans les ventes durant les trois premiers mois de 2012, mais la situation semble désormais se stabiliser. "Les chiffres d'immatriculations en juin 2012 sont presque comparables à ceux enregistrés un an plutôt. De 48.353, le nombre de voitures neuves vendues est passé à 47.647, soit une baisse de 1,4%." L'année 2011 avait été une année record selon la Febiac. "Nous avons comptabilisé l'immatriculation de plus de 572.211 voitures neuves en 2011. Cela est dû aux primes écobonus, mais aussi à l'annonce de la suppression de celles-ci à la fin de l'année 2011", explique Christophe Dubon. "Par rapport à un mois de décembre ordinaire, nous avons enregistré l'achat de 20.000 voitures neuves supplémentaires en décembre 2011. Cela s'est répercuté sur le début d'année 2012." Selon une étude réalisée par Federauto, la Confédération du Commerce et de la Réparation automobiles, on assiste actuellement à un recul de près de 15% des ventes de voitures neuves, qui, couplé à une surproduction dans le secteur automobile, a pour répercussion des remises dans les prix de vente pouvant atteindre les 30%. Trends.be avec Belga