Les taux de satisfaction varient selon le mode de transport. Derrière le métro (7/10; +0,1), le tramway (6,9; +0,2) et le bus (6,6; +0,2) ont enregistré la progression la plus sensible. Quasi tous les indicateurs sont en progression en commençant par ceux que les clients placent au sommet de leurs priorités (confort, correspondances, fréquences, ponctualité, temps de parcours et information).

L'affichage du temps d'attente en station de métro et aux arrêts (8,2/10 et 7,5/10) et l'application mobile (7,6/10) ont recueilli de très nombreux suffrages.

Semblent encore à améliorer: les fréquences en soirée (5,5/10; +0,1), le sentiment de sécurité en soirée en station (5,3/; +0,1) et aux arrêts de surface (5,6; +0,1), et le confort ainsi que la propreté aux arrêts de surface.

Selon le CEO de la STIB, Brieux de Meeûs, l'offre et l'amplitude de quinze lignes de trams et de bus seront renforcées à partir du 23 février. Les fréquences en heures creuses et le week-end seront revues à la hausse. Les derniers trams T3000 et T4000 en commande seront livrés d'ici Pâques.

Le nombre d'afficheurs de temps d'attente aux arrêts passera de 500 à 700 d'ici l'an prochain. Le programme propreté sera poursuivi de même que le programme de déploiement des agents de support en station et aux arrêts en surface.

Enfin, la STIB a lancé une vaste campagne de renouvellement de son image sur le thème "Bruxelles, c'est nous tous", pour insister sur le lien qui unit la ville-capitale et son opérateur public de transport. L'opération lancée à la Saint-Valentin est illustrée par un énorme coeur rouge.

Les taux de satisfaction varient selon le mode de transport. Derrière le métro (7/10; +0,1), le tramway (6,9; +0,2) et le bus (6,6; +0,2) ont enregistré la progression la plus sensible. Quasi tous les indicateurs sont en progression en commençant par ceux que les clients placent au sommet de leurs priorités (confort, correspondances, fréquences, ponctualité, temps de parcours et information). L'affichage du temps d'attente en station de métro et aux arrêts (8,2/10 et 7,5/10) et l'application mobile (7,6/10) ont recueilli de très nombreux suffrages. Semblent encore à améliorer: les fréquences en soirée (5,5/10; +0,1), le sentiment de sécurité en soirée en station (5,3/; +0,1) et aux arrêts de surface (5,6; +0,1), et le confort ainsi que la propreté aux arrêts de surface. Selon le CEO de la STIB, Brieux de Meeûs, l'offre et l'amplitude de quinze lignes de trams et de bus seront renforcées à partir du 23 février. Les fréquences en heures creuses et le week-end seront revues à la hausse. Les derniers trams T3000 et T4000 en commande seront livrés d'ici Pâques. Le nombre d'afficheurs de temps d'attente aux arrêts passera de 500 à 700 d'ici l'an prochain. Le programme propreté sera poursuivi de même que le programme de déploiement des agents de support en station et aux arrêts en surface. Enfin, la STIB a lancé une vaste campagne de renouvellement de son image sur le thème "Bruxelles, c'est nous tous", pour insister sur le lien qui unit la ville-capitale et son opérateur public de transport. L'opération lancée à la Saint-Valentin est illustrée par un énorme coeur rouge.