Selon le Financial Times, LRMR Ventures et un autre investisseur américain, SC Holdings, récupèrent ainsi 4% de la société établie à Coblence (ouest). Canyon est parvenu à boucler sa levée de fonds à 30 millions d'euros, portant la valeur totale de l'entreprise à 750 millions d'euros. "King" James a déjà investi dans des vélos de course. Il a ainsi acheté des parts de Cannondale en 2007, qui fournit actuellement l'équipe américaine EF Education-EasyPost. Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses personnes utilisent le vélo afin d'éviter les transports en commun. Les nouveaux investisseurs misent sur ce succès croissant de la petite reine, qui a particulièrement le vent en poupe aux États-Unis. Essentiellement orientée sur le marché européen jusqu'il y a peu, Canyon a récemment fait son entrée au Pays de l'Oncle Sam. Canyon écoule ses vélos de course et tout-terrain principalement via le commerce en ligne, ce qui semble séduire les Américains. (Belga)

Selon le Financial Times, LRMR Ventures et un autre investisseur américain, SC Holdings, récupèrent ainsi 4% de la société établie à Coblence (ouest). Canyon est parvenu à boucler sa levée de fonds à 30 millions d'euros, portant la valeur totale de l'entreprise à 750 millions d'euros. "King" James a déjà investi dans des vélos de course. Il a ainsi acheté des parts de Cannondale en 2007, qui fournit actuellement l'équipe américaine EF Education-EasyPost. Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses personnes utilisent le vélo afin d'éviter les transports en commun. Les nouveaux investisseurs misent sur ce succès croissant de la petite reine, qui a particulièrement le vent en poupe aux États-Unis. Essentiellement orientée sur le marché européen jusqu'il y a peu, Canyon a récemment fait son entrée au Pays de l'Oncle Sam. Canyon écoule ses vélos de course et tout-terrain principalement via le commerce en ligne, ce qui semble séduire les Américains. (Belga)