Cette co-entreprise se traduira par la création d'une nouvelle société dans ce pays d'Asie, dans laquelle la spin-off wallonne disposera de 50%. Revatis, basée dans le centre d'entreprises scientifiques Novalis d'Aye (Marche-en-Famenne), dispose d'une licence exclusive sur une technique dans le domaine des cellules souches. Elle dispose du support de l'Awex (Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers) et de la Sofinex (structure d'appui aux exportations). La spin off entend profiter de son expertise pour ce nouveau débouché en Inde. "La mise de départ est d'un million d'euros", détaille Didier Serteyn, CEO de Revatis. Le traitement de l'arthrose est l'une des nouvelles applications possibles déjà évoquée. (Belga)

Cette co-entreprise se traduira par la création d'une nouvelle société dans ce pays d'Asie, dans laquelle la spin-off wallonne disposera de 50%. Revatis, basée dans le centre d'entreprises scientifiques Novalis d'Aye (Marche-en-Famenne), dispose d'une licence exclusive sur une technique dans le domaine des cellules souches. Elle dispose du support de l'Awex (Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers) et de la Sofinex (structure d'appui aux exportations). La spin off entend profiter de son expertise pour ce nouveau débouché en Inde. "La mise de départ est d'un million d'euros", détaille Didier Serteyn, CEO de Revatis. Le traitement de l'arthrose est l'une des nouvelles applications possibles déjà évoquée. (Belga)