Le gouvernement fédéral s'est entendu lundi soir lors du "kern" sur un nouveau contrat de travail. L'accord comprend également une réglementation pour les employés de l'économie de plateforme, comme Deliveroo et Uber. Huit critères sont définis pour décider si une personne doit être considérée comme un indépendant ou un salarié. Tous les collaborateurs devront également être assurés contre les accidents du travail. Pour Deliveroo, cette assurance obligatoire représente déjà un pas en avant. "La protection est la chose la plus importante. Jusqu'à présent, nous ne pouvions pas proposer cette assurance, car elle aurait été considérée comme une raison de requalifier le statut. Cet accord va changer cela", a précisé le porte-parole Rodolphe Van Nuffel. "L'accord n'exclut pas que nos coursiers puissent être indépendants. C'est une chose dont nous nous réjouissons", a-t-il ajouté. (Belga)

Le gouvernement fédéral s'est entendu lundi soir lors du "kern" sur un nouveau contrat de travail. L'accord comprend également une réglementation pour les employés de l'économie de plateforme, comme Deliveroo et Uber. Huit critères sont définis pour décider si une personne doit être considérée comme un indépendant ou un salarié. Tous les collaborateurs devront également être assurés contre les accidents du travail. Pour Deliveroo, cette assurance obligatoire représente déjà un pas en avant. "La protection est la chose la plus importante. Jusqu'à présent, nous ne pouvions pas proposer cette assurance, car elle aurait été considérée comme une raison de requalifier le statut. Cet accord va changer cela", a précisé le porte-parole Rodolphe Van Nuffel. "L'accord n'exclut pas que nos coursiers puissent être indépendants. C'est une chose dont nous nous réjouissons", a-t-il ajouté. (Belga)