La société belge du metteur en scène louviérois Franco Dragone bénéfice ainsi d'un sursis pour une durée de six mois arrivant à échéance le 25 octobre 2016. Un plan de redressement devra être déposé devant le tribunal de commerce pour le 20 septembre 2016.

"Celui-ci reposera sur une révision de la stratégie, de la structure de l'entreprise ainsi que plusieurs mesures d'économie, sans recours à une procédure de licenciement collectif. L'audience du vote des créanciers est fixée en octobre 2016, sachant que le jugement sera prononcé le 24 octobre 2016", précise Productions du Dragon dans un communiqué.

La société rappelle faire face à un "manque de liquidités" mais insiste sur le fait que sa rentabilité "n'est pas remise en question" et qu'elle présente "un carnet de commandes garni notamment avec un projet en Turquie et la préparation d'un spectacle à Dubai."

La société belge du metteur en scène louviérois Franco Dragone bénéfice ainsi d'un sursis pour une durée de six mois arrivant à échéance le 25 octobre 2016. Un plan de redressement devra être déposé devant le tribunal de commerce pour le 20 septembre 2016. "Celui-ci reposera sur une révision de la stratégie, de la structure de l'entreprise ainsi que plusieurs mesures d'économie, sans recours à une procédure de licenciement collectif. L'audience du vote des créanciers est fixée en octobre 2016, sachant que le jugement sera prononcé le 24 octobre 2016", précise Productions du Dragon dans un communiqué. La société rappelle faire face à un "manque de liquidités" mais insiste sur le fait que sa rentabilité "n'est pas remise en question" et qu'elle présente "un carnet de commandes garni notamment avec un projet en Turquie et la préparation d'un spectacle à Dubai."