Pas de quoi retrouver les niveaux d'avant-crise cependant. "La relance reste difficile; à la suite du mauvais temps de cet été et aux restrictions sanitaires en vigueur jusqu'au 30 septembre inclus, la vente dans l'horeca est restée sous le niveau des derniers mois d'été 'normaux' de 2019", explique la filiale du groupe dans un communiqué. En ce qui concerne la vente en grandes surfaces, AB InBev observe une légère baisse par rapport au troisième trimestre 2020, "un trimestre solide". "Nous n'avons pas encore retrouvé le niveau des derniers mois de l'été 2019 avant le Covid. Une tendance similaire est observée dans toute la catégorie de la bière." La filiale belge poursuit par ailleurs ses efforts en recherche & développement pour l'ensemble du groupe. Le Centre d'Innovation et de Technologie à Louvain a ainsi mis au point la bouteille de bière la plus légère sur le marché. "Son poids de 150 grammes nous permet de diminuer nos émissions de carbone de 17% par bouteille." C'est également dans la cité universitaire qu'environ 80 cafés du groupe sont approvisionnés par un camion électrique. Une centaine d'employés supplémentaires ont été engagés par l'entreprise au troisième trimestre portant les effectifs en Belgique à 3.165 collaborateurs. A l'échelle européenne, le bénéfice du groupe a progressé d'un peu plus de 10% au troisième trimestre par rapport à la même période en 2019. "Nous stimulons la premiumisation dans toute l'Europe, notre portefeuille premium et super premium représentant plus de 50% de nos produits. Le segment super premium a enregistré une hausse à deux chiffres sur nos marchés clés, mené par Leffe et Tripel Karmeliet et soutenu par le lancement réussi de la Victoria en Belgique", explique le groupe. (Belga)

Pas de quoi retrouver les niveaux d'avant-crise cependant. "La relance reste difficile; à la suite du mauvais temps de cet été et aux restrictions sanitaires en vigueur jusqu'au 30 septembre inclus, la vente dans l'horeca est restée sous le niveau des derniers mois d'été 'normaux' de 2019", explique la filiale du groupe dans un communiqué. En ce qui concerne la vente en grandes surfaces, AB InBev observe une légère baisse par rapport au troisième trimestre 2020, "un trimestre solide". "Nous n'avons pas encore retrouvé le niveau des derniers mois de l'été 2019 avant le Covid. Une tendance similaire est observée dans toute la catégorie de la bière." La filiale belge poursuit par ailleurs ses efforts en recherche & développement pour l'ensemble du groupe. Le Centre d'Innovation et de Technologie à Louvain a ainsi mis au point la bouteille de bière la plus légère sur le marché. "Son poids de 150 grammes nous permet de diminuer nos émissions de carbone de 17% par bouteille." C'est également dans la cité universitaire qu'environ 80 cafés du groupe sont approvisionnés par un camion électrique. Une centaine d'employés supplémentaires ont été engagés par l'entreprise au troisième trimestre portant les effectifs en Belgique à 3.165 collaborateurs. A l'échelle européenne, le bénéfice du groupe a progressé d'un peu plus de 10% au troisième trimestre par rapport à la même période en 2019. "Nous stimulons la premiumisation dans toute l'Europe, notre portefeuille premium et super premium représentant plus de 50% de nos produits. Le segment super premium a enregistré une hausse à deux chiffres sur nos marchés clés, mené par Leffe et Tripel Karmeliet et soutenu par le lancement réussi de la Victoria en Belgique", explique le groupe. (Belga)