"Manifestement, la ministre n'avait aucun mandat du gouvernement pour négocier avec nous. Elle était mal informée et confondait des dossiers. C'est lamentable", a déploré Thierry Belin, secrétaire national du SNPS, au sortir de la réunion menée par visioconférence depuis Zaventem. "Les actions vont continuer, plus que jamais", a conclu le délégué syndical. Le front commun, composé du SLFP Police, du SNPS, de la CGSP et de la CSC Services publics, déplore qu'aucune décision concrète n'ait été prise depuis de nombreuses années pour revaloriser les salaires de la police, aménager les fins de carrière et pallier le manque de moyens nécessaires à la pratique de la profession. (Belga)

"Manifestement, la ministre n'avait aucun mandat du gouvernement pour négocier avec nous. Elle était mal informée et confondait des dossiers. C'est lamentable", a déploré Thierry Belin, secrétaire national du SNPS, au sortir de la réunion menée par visioconférence depuis Zaventem. "Les actions vont continuer, plus que jamais", a conclu le délégué syndical. Le front commun, composé du SLFP Police, du SNPS, de la CGSP et de la CSC Services publics, déplore qu'aucune décision concrète n'ait été prise depuis de nombreuses années pour revaloriser les salaires de la police, aménager les fins de carrière et pallier le manque de moyens nécessaires à la pratique de la profession. (Belga)