Trois partis avaient demandé au Bureau du plan d'évaluer leur proposition de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires belges au delà de 2025: la N-VA, le Parti populaire (PP) et le Vlaams Belang. Le "surplus" qu'engrangeraient Electrabel et EDf Luminus atteindrait 941,7 millions d'euros par an selon la proposition de la N-VA. Il grimperait à 1,8 milliard d'euros avec la proposition du PP. Même s'il faut déduire de ces revenus supplémentaires les investissements nécessaires à la prolongation et les coûts fixes liés aux réacteurs, les montants sont considérables. Groen, quant à lui, a demandé au Bureau du plan de chiffrer une augmentation du renouvelable. Ici, le surplus serait de 722 millions d'euros pour les producteurs d'énergie éolienne et solaire. (Belga)

Trois partis avaient demandé au Bureau du plan d'évaluer leur proposition de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires belges au delà de 2025: la N-VA, le Parti populaire (PP) et le Vlaams Belang. Le "surplus" qu'engrangeraient Electrabel et EDf Luminus atteindrait 941,7 millions d'euros par an selon la proposition de la N-VA. Il grimperait à 1,8 milliard d'euros avec la proposition du PP. Même s'il faut déduire de ces revenus supplémentaires les investissements nécessaires à la prolongation et les coûts fixes liés aux réacteurs, les montants sont considérables. Groen, quant à lui, a demandé au Bureau du plan de chiffrer une augmentation du renouvelable. Ici, le surplus serait de 722 millions d'euros pour les producteurs d'énergie éolienne et solaire. (Belga)