La production chez le constructeur automobile Audi à Bruxelles est interrompue pour le reste de la semaine ainsi que la semaine prochaine, a indiqué jeudi à Belga le porte-parole de l'usine bruxelloise. En cause : la pénurie mondiale de semi-conducteurs, composant électronique indispensable à la production automobile.

Le constructeur allemand s'attend à ce que les livraisons de ces puces électroniques restent volatiles et tendues ces prochains mois. "De nouveaux ajustements de la production ne sont pas à exclure. La situation est surveillée quotidiennement."

La pénurie en puces électroniques est une des conséquences de la pandémie. La demande en ordinateurs portables et fixes, et en téléphones mobiles a explosé pour le télétravail, tandis que celle pour le secteur automobile était en berne, l'amenant à limiter ses commandes de puces. À la reprise, les producteurs de puces avaient déjà de nombreux contrats à honorer, allongeant dès lors les délais de livraison pour le secteur automobile.

Le porte-parole d'Audi Bruxelles a souligné que le constructeur faisait tout ce qui était en son pouvoir pour réduire au maximum l'impact de cette pénurie.

La production chez le constructeur automobile Audi à Bruxelles est interrompue pour le reste de la semaine ainsi que la semaine prochaine, a indiqué jeudi à Belga le porte-parole de l'usine bruxelloise. En cause : la pénurie mondiale de semi-conducteurs, composant électronique indispensable à la production automobile.Le constructeur allemand s'attend à ce que les livraisons de ces puces électroniques restent volatiles et tendues ces prochains mois. "De nouveaux ajustements de la production ne sont pas à exclure. La situation est surveillée quotidiennement." La pénurie en puces électroniques est une des conséquences de la pandémie. La demande en ordinateurs portables et fixes, et en téléphones mobiles a explosé pour le télétravail, tandis que celle pour le secteur automobile était en berne, l'amenant à limiter ses commandes de puces. À la reprise, les producteurs de puces avaient déjà de nombreux contrats à honorer, allongeant dès lors les délais de livraison pour le secteur automobile. Le porte-parole d'Audi Bruxelles a souligné que le constructeur faisait tout ce qui était en son pouvoir pour réduire au maximum l'impact de cette pénurie.