En raison du nombre élevé de cas positifs au SARS-Cov-2 et de la présence de plusieurs foyers de contaminations au sein de l'usine, "il a été décidé de ne pas produire cette semaine", a indiqué M. D'hoore. "La semaine prochaine (semaine 5), la production sera redémarrée et progressivement augmentée", a-t-il ajouté. Ce n'est pas la première fois que la pandémie de coronavirus contraint l'entreprise automobile à interrompre ses activités. En novembre 2021, l'usine, qui emploie quelque 3.000 personnes, avait déjà dû baisser le volet pendant une semaine. (Belga)

En raison du nombre élevé de cas positifs au SARS-Cov-2 et de la présence de plusieurs foyers de contaminations au sein de l'usine, "il a été décidé de ne pas produire cette semaine", a indiqué M. D'hoore. "La semaine prochaine (semaine 5), la production sera redémarrée et progressivement augmentée", a-t-il ajouté. Ce n'est pas la première fois que la pandémie de coronavirus contraint l'entreprise automobile à interrompre ses activités. En novembre 2021, l'usine, qui emploie quelque 3.000 personnes, avait déjà dû baisser le volet pendant une semaine. (Belga)