Le Droneport doit ouvrir ses portes en 2019. Ses ambitions s'étendent bien au-delà de la seule province de Limbourg, explique Erik Gerits de la société de développement du Limbourg: "avec un centre d'essai extérieur, une piste de 2,4 kilomètres de long et des espaces de bureau modulables pour plus d'une centaine de personnes, le futur incubateur est le point de chute idéal pour les start-up et entreprises en développement du secteur aérien et des drones". Les drones pourront profiter d'un espace aérien spécial à Droneport. "Ils pourront y voler plus haut que l'altitude normalement autorisée", explique Jacques Waldeyer de l'aéroport régional limbourgeois, qui souhaite mettre l'harmonisation des législations relatives aux drones au coeur de l'agenda politique. (Belga)

Le Droneport doit ouvrir ses portes en 2019. Ses ambitions s'étendent bien au-delà de la seule province de Limbourg, explique Erik Gerits de la société de développement du Limbourg: "avec un centre d'essai extérieur, une piste de 2,4 kilomètres de long et des espaces de bureau modulables pour plus d'une centaine de personnes, le futur incubateur est le point de chute idéal pour les start-up et entreprises en développement du secteur aérien et des drones". Les drones pourront profiter d'un espace aérien spécial à Droneport. "Ils pourront y voler plus haut que l'altitude normalement autorisée", explique Jacques Waldeyer de l'aéroport régional limbourgeois, qui souhaite mettre l'harmonisation des législations relatives aux drones au coeur de l'agenda politique. (Belga)