Réalisée par les directeurs financiers des entités actuelles (SNCB-Holding, SNCB et Infrabel), à la demande du ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille, l'analyse indique que la nouvelle SNCB réalisera un résultat brut opérationnel (Ebitda) positif de 4 millions d'euros l'année prochaine.

Des prévisions pour le moins optimistes dans la mesure où, selon des chiffres publiés mardi, l'actuel opérateur SNCB a enregistré un Ebitda négatif de 38,5 millions d'euros sur le premier semestre 2013.

D'après les trois directeurs financiers, le futur nouveau gestionnaire de l'infrastructure (New Infrabel) devrait pour sa part réaliser un Ebitda positif de 33 millions d'euros en 2014.

La dette, par contre, devrait continuer à augmenter. Elle devrait s'élever à 4,139 milliards d'euros à la fin de cette année 2013, pour une répartition de 45/55 entre la "New Infrabel" et la "New SNCB". En 2014, la nouvelle SNCB devrait afficher une dette de 2,509 milliards tandis que la dette d'Infrabel devrait atteindre 1,84 milliard d'euros.

Réalisée par les directeurs financiers des entités actuelles (SNCB-Holding, SNCB et Infrabel), à la demande du ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille, l'analyse indique que la nouvelle SNCB réalisera un résultat brut opérationnel (Ebitda) positif de 4 millions d'euros l'année prochaine. Des prévisions pour le moins optimistes dans la mesure où, selon des chiffres publiés mardi, l'actuel opérateur SNCB a enregistré un Ebitda négatif de 38,5 millions d'euros sur le premier semestre 2013. D'après les trois directeurs financiers, le futur nouveau gestionnaire de l'infrastructure (New Infrabel) devrait pour sa part réaliser un Ebitda positif de 33 millions d'euros en 2014. La dette, par contre, devrait continuer à augmenter. Elle devrait s'élever à 4,139 milliards d'euros à la fin de cette année 2013, pour une répartition de 45/55 entre la "New Infrabel" et la "New SNCB". En 2014, la nouvelle SNCB devrait afficher une dette de 2,509 milliards tandis que la dette d'Infrabel devrait atteindre 1,84 milliard d'euros.