La journée "Chantiers ouverts" sera l'occasion de montrer comment le secteur de la construction se met à l'heure du défi climatique, alors que 40% des émissions de CO² proviennent des logements et des bâtiments. "Notre message aux jeunes, investis ou non dans la lutte climatique, est clair: venez travailler dans la construction, et aidez-nous à réduire drastiquement les émissions nocives. Plus que jamais, la construction est un secteur de solutions, mais nous n'y parviendrons pas seuls", a estimé l'administrateur délégué de la Confédération Construction, Robert de Mûelenaere. "La politique des années à venir devra se montrer très ambitieuse et fonctionner avec des objectifs à long terme pour aborder les défis auxquels nous sommes confrontés, comme la pénurie de main-d'?uvre et le changement climatique", a-t-il poursuivi. Cette 13e édition de l'événement mettra également en avant les mutations du secteur à l'ère du numérique. Désormais, une grande partie du travail sur chantier est en effet numérisée et passe par la réalisation de maquettes numériques en 3D, l'intelligence artificielle et la construction modulaire. De telles évolutions se traduisent par la recherche de nouveaux profils tels que des spécialistes de la réalité virtuelle, des concepteurs d'applications, des techniciens en domotique ou encore des pilotes de drones. (Belga)

La journée "Chantiers ouverts" sera l'occasion de montrer comment le secteur de la construction se met à l'heure du défi climatique, alors que 40% des émissions de CO² proviennent des logements et des bâtiments. "Notre message aux jeunes, investis ou non dans la lutte climatique, est clair: venez travailler dans la construction, et aidez-nous à réduire drastiquement les émissions nocives. Plus que jamais, la construction est un secteur de solutions, mais nous n'y parviendrons pas seuls", a estimé l'administrateur délégué de la Confédération Construction, Robert de Mûelenaere. "La politique des années à venir devra se montrer très ambitieuse et fonctionner avec des objectifs à long terme pour aborder les défis auxquels nous sommes confrontés, comme la pénurie de main-d'?uvre et le changement climatique", a-t-il poursuivi. Cette 13e édition de l'événement mettra également en avant les mutations du secteur à l'ère du numérique. Désormais, une grande partie du travail sur chantier est en effet numérisée et passe par la réalisation de maquettes numériques en 3D, l'intelligence artificielle et la construction modulaire. De telles évolutions se traduisent par la recherche de nouveaux profils tels que des spécialistes de la réalité virtuelle, des concepteurs d'applications, des techniciens en domotique ou encore des pilotes de drones. (Belga)