C'est au cours de ses études d'ingénieur commercial à la Solvay Business School qu'Edward Ghebreal a lancé son activité. Nous étions alors au début des années 1990. " J'ai commencé avec un véhicule, se souvient le fondateur de Direct Way. C'était un job d'étudiant. Je déposais ma carte dans les grands hôtels de Bruxelles. Petit à petit, ils ont fait appel à mes services, et j'ai perçu qu'il y avait quelque chose à développer dans ce domaine. " Un bon business plan en poche, le jeune homme décroche ensuite sans problème les financements nécessaires à la création de sa société, baptisée Direct Way. En l'espace de 15 ans, il s'impose sur le marché belge, dont il devient le numéro 1. Aujourd'hui, Direct Way, stratégiquement basée à Machelen, à un jet de pierre de l'aéroport de Zaventem, dispose d'une flotte de 85 limousines, pour l'essentiel des Mercedes, quelques BMW et une Tesla. Elle a, par ailleurs, noué des partenariats avec des entreprises homologues dans le monde entier qui lui permettent d'assurer un service worldwide dans plus de 600 villes.
...

C'est au cours de ses études d'ingénieur commercial à la Solvay Business School qu'Edward Ghebreal a lancé son activité. Nous étions alors au début des années 1990. " J'ai commencé avec un véhicule, se souvient le fondateur de Direct Way. C'était un job d'étudiant. Je déposais ma carte dans les grands hôtels de Bruxelles. Petit à petit, ils ont fait appel à mes services, et j'ai perçu qu'il y avait quelque chose à développer dans ce domaine. " Un bon business plan en poche, le jeune homme décroche ensuite sans problème les financements nécessaires à la création de sa société, baptisée Direct Way. En l'espace de 15 ans, il s'impose sur le marché belge, dont il devient le numéro 1. Aujourd'hui, Direct Way, stratégiquement basée à Machelen, à un jet de pierre de l'aéroport de Zaventem, dispose d'une flotte de 85 limousines, pour l'essentiel des Mercedes, quelques BMW et une Tesla. Elle a, par ailleurs, noué des partenariats avec des entreprises homologues dans le monde entier qui lui permettent d'assurer un service worldwide dans plus de 600 villes. " Notre mission ne consiste pas seulement à conduire nos clients d'un point A à un point B, explique Edward Ghebreal. Nous visons surtout à anticiper leurs besoins et à éliminer tous les soucis inhérents à leurs déplacements afin qu'ils puissent se concentrer sur l'objectif prioritaire de leur séjour en Belgique. Nous apportons des solutions globales. Nous ne sommes donc pas une société de taxis qui a évolué vers le transport de VIP mais bien une société de services qui a pour vocation d'optimaliser les déplacements de personnalités du monde de la diplomatie et de l'entreprise. " Partenaire exclusif de l'ensemble des hôtels cinq étoiles de la Région bruxelloise, Direct Way est également l'interlocuteur privilégié de nombre d'ambassades ainsi que des autorités belges et européennes. Par exemple, à chaque sommet européen ou visite d'Etat qui se déroule dans la capitale, ce sont les limousines de Direct Way qui assurent le transport des personnes. " Nous sommes certifiés auprès de l'Etat belge, de l'Otan et de l'Union européenne, enchaîne Edward Ghebreal. Lors du dernier sommet Europe-Asie-Pacifique qui s'est déroulé début octobre, nous avons mobilisé 350 véhicules. Pour ce faire, nous nous sommes notamment appuyés sur la filiale que nous avons ouverte en 2016 en France. " Une ouverture importante pour Direct Way car l'Hexagone possède bien évidemment un potentiel de croissance beaucoup plus important que la Belgique. " On y compte 10 fois plus de VIP qu'à Bruxelles. Nous sommes essentiellement présents à Paris mais aussi actifs régulièrement sur la Côte d'Azur ou Monaco. Et en hiver, à Courchevel. " Si Direct Way travaille surtout pour le milieu diplomatique, où elle fournit ses services à l'ensemble des ambassades et délégations étrangères à l'exception de la Russie qui préfère utiliser ses propres véhicules, elle ne néglige pas pour autant les entreprises. Soit en direct, soit via des agences d'événements. " Quel que soit le client, le service doit être impeccable, souligne Edward Ghebreal. Nos chauffeurs sont sélectionnés sur base de critères stricts : aptitudes de conduite, parfaite connaissance de Bruxelles et de ses environs, présentation, éducation, culture générale, sens du service, expérience de la conduite défensive et de la conduite en cortège. Nos chauffeurs sont au minimum trilingues et maîtrisent toujours le français et l'anglais. Nous recrutons essentiellement grâce au bouche-à-oreille et les formons en interne. Nous leur offrons, entre autres, des cours de perfectionnement d'anglais, une révision permanente des standards de qualité, une formation à l'histoire de Belgique et ses institutions qui peut être étendue à l'Europe, une formation au tourisme donnée par un guide certifié, etc. " Afin de garantir la qualité de ses services, Direct Way procède systématiquement à des enquêtes de satisfaction. Pour la petite histoire, sachez que les plus pointilleux sont les Japonais. " Si jamais un chauffeur dépasse d'un km/h la vitesse autorisée, je suis sûr de recevoir un rapport ", confie le président de la société, qui veille aussi toujours à ce que le choix du chauffeur ne représente pas un problème potentiel pour le client. Il faut éviter les susceptibilités et être au fait des subtilités politiques, notamment moyen-orientales. Il convient ainsi d'éviter de recruter un chauffeur arménien pour un diplomate turc ou un sunnite pour une personnalité chiite. Des finesses que maîtrise parfaitement Edward Ghebreal, copte d'origine. La position de leader sur le marché Direct Way ne s'explique pas seulement par la qualité de ses chauffeurs et le luxe de ses limousines, elle est également le fruit d'un module de réservation et de tracking qu'elle a développé en interne. " Notre système, nommé Direct Way Ground Transportation Reservation System, est le plus avancé dans notre métier, pointe Edward Ghebreal. Il a été conçu pour gérer l'ensemble des aspects liés au transport. Nous pouvons ainsi vérifier immédiatement tous les vols commerciaux, par exemple. Et le client lui-même peut se connecter à notre système et voir en temps réel où se trouve le chauffeur, qui reçoit toujours à l'avance tous les détails de sa mission. Ce système nous permet d'être réactifs et d'apporter immédiatement une solution à tout imprévu. " Outre Direct Way, Edward Ghebreal a développé une autre activité: Eliteco Group. " En 2003, nous avons transporté durant plusieurs mois un client qui venait se faire soigner à Bruxelles, explique-t-il. Je me suis rendu compte à ce moment-là de la qualité des soins prodigués en Belgique. Mais nous sommes trop modestes : la majorité des personnes qui viennent en Europe pour des soins médicaux se rendent en Allemagne. Or, dans ce secteur, les Belges sont plus efficaces et moins chers que les Allemands. C'est ainsi que j'ai décidé de mettre sur pied Eliteco Group, en 2007. Nous aidons nos clients à se concentrer uniquement sur leur santé et prenons en charge tous les aspects organisationnels et logistiques qui les concernent personnellement ainsi que ceux de leurs accompagnants. " Eliteco Group assure ainsi la promotion de notre médecine et de nos soins de santé dans le monde et particulièrement dans le Golfe (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Qatar) dont sont issus la plus grande part des patients. Et ce en étant présente dans une douzaine de villes d'Europe. " Si nous avons développé un réseau européen, c'est parce qu'il faut tenir compte non seulement des soins du client mais également de ses souhaits, précise Edward Ghebreal. Ainsi, si le traitement dure plusieurs mois, la famille préférera se retrouver dans des villes comme Paris, Londres ou Rome, par exemple. Nous avons donc élargi notre offre. " Une diversification d'activités qui s'inscrit parfaitement dans le métier d'Edward Ghebreal, dont le groupe vise en permanence l'excellence... soit le minimum exigé par ses clients.