Les conseils de Jérôme Kerviel estiment que ce sursis à statuer montre que la démarche en vue d'un nouveau procès est "fondée" tandis que pour la partie adverse, il ne fait "aucun doute" que la demande de l'ex-trader sera rejetée. Kerviel a déposé en janvier une demande de révision de sa condamnation à cinq ans de prison dont trois ferme. (Belga)

Les conseils de Jérôme Kerviel estiment que ce sursis à statuer montre que la démarche en vue d'un nouveau procès est "fondée" tandis que pour la partie adverse, il ne fait "aucun doute" que la demande de l'ex-trader sera rejetée. Kerviel a déposé en janvier une demande de révision de sa condamnation à cinq ans de prison dont trois ferme. (Belga)