Les scénarios évalués par "le groupe ministériel de gestion de crise" doivent être mis en oeuvre "en cas d'interruption de l'approvisionnement en gaz en provenance de Russie" et visent une période allant jusqu'en mars 2023, selon ce communiqué. L'opérateur grec du système de gaz naturel (DESFA) doit soumettre d'ici la fin de la semaine une étude concernant "l'ajout d'un réservoir flottant de gaz liquéfié (GNL) à son terminal" situé sur un îlot près d'Athènes, selon ce texte. Des négociations sont également en cours entre Desfa et l'entreprise italienne de transport de gaz Snam sur "les possibilités de maintien des réserves stratégiques de gaz naturel dans des dépôts souterrains en Italie", poursuit le communiqué. Ancienne productrice de lignite mais dépendant actuellement de 40% du gaz naturel, la Grèce étudie également la possibilité de reprendre la production de la lignite si besoin. Le principal fournisseur d'électricité grec DEI, contrôlée par l'Etat, "doit soumettre d'ici mardi son plan annuel d'exploitation de la lignite dans ses mines afin d'assurer le bon fonctionnement des usines disponibles de la lignite", souligne le ministère. (Belga)

Les scénarios évalués par "le groupe ministériel de gestion de crise" doivent être mis en oeuvre "en cas d'interruption de l'approvisionnement en gaz en provenance de Russie" et visent une période allant jusqu'en mars 2023, selon ce communiqué. L'opérateur grec du système de gaz naturel (DESFA) doit soumettre d'ici la fin de la semaine une étude concernant "l'ajout d'un réservoir flottant de gaz liquéfié (GNL) à son terminal" situé sur un îlot près d'Athènes, selon ce texte. Des négociations sont également en cours entre Desfa et l'entreprise italienne de transport de gaz Snam sur "les possibilités de maintien des réserves stratégiques de gaz naturel dans des dépôts souterrains en Italie", poursuit le communiqué. Ancienne productrice de lignite mais dépendant actuellement de 40% du gaz naturel, la Grèce étudie également la possibilité de reprendre la production de la lignite si besoin. Le principal fournisseur d'électricité grec DEI, contrôlée par l'Etat, "doit soumettre d'ici mardi son plan annuel d'exploitation de la lignite dans ses mines afin d'assurer le bon fonctionnement des usines disponibles de la lignite", souligne le ministère. (Belga)