Quelque 515 entreprises ont été visitées dans le cadre de cette enquête menée entre le 27 avril et le 1er juin.

La plupart d'entre elles (84,9%) connaissent aujourd'hui les modes de transmission du coronavirus et, dans près de 70%, les travailleurs ont pu bénéficier d'une formation sur les mesures à y appliquer. Un peu plus de six entreprises sur dix ont également veillé à informer les tiers (visiteurs, clients, fournisseurs, etc.).

Les travailleurs qui ont présenté une toux ou fièvre légère ont été envoyés chez un médecin généraliste dans 68,5% des entreprises, note Idewe.

Les mesures de distanciation sociale ont été plus difficiles à faire respecter dans les secteurs de l'horeca, de l'alimentation et des soins, qui sont 60%, 73,9% et 75,5% à les appliquer, respectivement.

Le nettoyage et la désinfection des lieux de travail sont également à améliorer, selon Idewe. Seules 59% des entreprises disposent en effet d'un programme de nettoyage qui donne la priorité aux surfaces fréquemment touchées comme les plans de travail, les poignées de porte, les interrupteurs, les téléphones et les imprimantes. Les meilleurs résultats sont obtenus dans les secteurs des soins (79,2%), de l'alimentation (78,3%) et de l'enseignement (76,9%).

Lorsqu'un travailleur présente des symptômes de Covid-19, le lieu de travail n'est en outre désinfecté que dans un peu plus de la moitié des cas (53,2%).

En revanche, l'importance d'une bonne aération a été bien comprise par les entreprises, qui sont 4 sur 5 (80,4%) à y être attentives.

Quelque 515 entreprises ont été visitées dans le cadre de cette enquête menée entre le 27 avril et le 1er juin. La plupart d'entre elles (84,9%) connaissent aujourd'hui les modes de transmission du coronavirus et, dans près de 70%, les travailleurs ont pu bénéficier d'une formation sur les mesures à y appliquer. Un peu plus de six entreprises sur dix ont également veillé à informer les tiers (visiteurs, clients, fournisseurs, etc.). Les travailleurs qui ont présenté une toux ou fièvre légère ont été envoyés chez un médecin généraliste dans 68,5% des entreprises, note Idewe. Les mesures de distanciation sociale ont été plus difficiles à faire respecter dans les secteurs de l'horeca, de l'alimentation et des soins, qui sont 60%, 73,9% et 75,5% à les appliquer, respectivement. Le nettoyage et la désinfection des lieux de travail sont également à améliorer, selon Idewe. Seules 59% des entreprises disposent en effet d'un programme de nettoyage qui donne la priorité aux surfaces fréquemment touchées comme les plans de travail, les poignées de porte, les interrupteurs, les téléphones et les imprimantes. Les meilleurs résultats sont obtenus dans les secteurs des soins (79,2%), de l'alimentation (78,3%) et de l'enseignement (76,9%). Lorsqu'un travailleur présente des symptômes de Covid-19, le lieu de travail n'est en outre désinfecté que dans un peu plus de la moitié des cas (53,2%). En revanche, l'importance d'une bonne aération a été bien comprise par les entreprises, qui sont 4 sur 5 (80,4%) à y être attentives.