L'offre du distributeur de biens culturels et technologiques français valorise Darty (groupe coté à la Bourse de Londres) à 101 pence par action, soit "environ 533 millions de livres" et une prime de 27% par rapport au cours de clôture de mardi soir, a précisé la Fnac dans un communiqué distinct.

"Le conseil d'administration de Darty plc annonce qu'il a reçu une proposition du groupe Fnac SA pour acquérir la totalité des actions de Darty sur la base de 1 action Fnac pour 39 actions Darty détenues", explique Darty.

"Le conseil d'administration a examiné cette proposition et a conclu qu'il devrait étudier de plus près les avantages d'un éventuel rapprochement avec Fnac".

"Dans un premier temps, il s'agira d'examiner les risques encourus par la réalisation de cette opération afin de déterminer s'il y a une possibilité à ce qu'une offre puisse être recommandée aux actionnaires de Darty", ajoute le groupe.

De son côté, la Fnac "confirme avoir remis une proposition au conseil d'administration de Darty Plc en vue de l'acquisition potentielle" de la société.

L'enseigne française de produits culturels, qui cherche à se réinventer dans un contexte de baisse des ventes de disques et de concurrence de la vente en ligne, "considère qu'un rapprochement avec Darty constitue une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes, en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France".

Présent en France mais aussi en Belgique (Vanden Borre) et aux Pays-Bas (BCC), Darty a réalisé un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros au cours de l'exercice écoulé. Vanden Borre compte une soixantaine d'enseignes en Belgique où sont employées quelque 1.200 personnes. Quant au chiffre d'affaires de la Fnac, il atteint 3,9 milliards d'euros.

L'offre du distributeur de biens culturels et technologiques français valorise Darty (groupe coté à la Bourse de Londres) à 101 pence par action, soit "environ 533 millions de livres" et une prime de 27% par rapport au cours de clôture de mardi soir, a précisé la Fnac dans un communiqué distinct."Le conseil d'administration de Darty plc annonce qu'il a reçu une proposition du groupe Fnac SA pour acquérir la totalité des actions de Darty sur la base de 1 action Fnac pour 39 actions Darty détenues", explique Darty."Le conseil d'administration a examiné cette proposition et a conclu qu'il devrait étudier de plus près les avantages d'un éventuel rapprochement avec Fnac"."Dans un premier temps, il s'agira d'examiner les risques encourus par la réalisation de cette opération afin de déterminer s'il y a une possibilité à ce qu'une offre puisse être recommandée aux actionnaires de Darty", ajoute le groupe.De son côté, la Fnac "confirme avoir remis une proposition au conseil d'administration de Darty Plc en vue de l'acquisition potentielle" de la société.L'enseigne française de produits culturels, qui cherche à se réinventer dans un contexte de baisse des ventes de disques et de concurrence de la vente en ligne, "considère qu'un rapprochement avec Darty constitue une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes, en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France".Présent en France mais aussi en Belgique (Vanden Borre) et aux Pays-Bas (BCC), Darty a réalisé un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros au cours de l'exercice écoulé. Vanden Borre compte une soixantaine d'enseignes en Belgique où sont employées quelque 1.200 personnes. Quant au chiffre d'affaires de la Fnac, il atteint 3,9 milliards d'euros.