Il s'agit du deuxième contrat remporté en quelques mois par l'entreprise wallonne de défense en France, après celui de la modernisation des chars Leclerc. L'armurier a proposé aux militaires français le SCAR-H PR, une version spécialisée et plus puissante du fusil d'assaut SCAR qui équipe notamment l'armée belge. La FN Herstal s'est associé à l'entreprise flamande OIP Sensor Systems, basée à Audenarde, pour les systèmes d'optique et de visée. Le fusil sera utilisé par les tireurs d'élite des sections d'infanterie de l'armée de terre. Le montant du contrat n'est pas connu, mais il est généralement admis qu'un tel fusil de précision coûte au moins de 5.000 à 6.000 euros, explique l'Echo. La décision de la Direction générale de l'armement (DGA) française en faveur du SCAR est une bonne surprise pour le groupe liégeois, qui avait raté il y a trois ans le marché - nettement plus important - du remplacement du fusil d'assaut standard de l'armée française, le FAMAS. Détenu par la Région wallonne, le groupe Herstal comprend une division défense et sécurité (FN Herstal) et une division chasse et tir (marques Browning et Winchester). (Belga)

Il s'agit du deuxième contrat remporté en quelques mois par l'entreprise wallonne de défense en France, après celui de la modernisation des chars Leclerc. L'armurier a proposé aux militaires français le SCAR-H PR, une version spécialisée et plus puissante du fusil d'assaut SCAR qui équipe notamment l'armée belge. La FN Herstal s'est associé à l'entreprise flamande OIP Sensor Systems, basée à Audenarde, pour les systèmes d'optique et de visée. Le fusil sera utilisé par les tireurs d'élite des sections d'infanterie de l'armée de terre. Le montant du contrat n'est pas connu, mais il est généralement admis qu'un tel fusil de précision coûte au moins de 5.000 à 6.000 euros, explique l'Echo. La décision de la Direction générale de l'armement (DGA) française en faveur du SCAR est une bonne surprise pour le groupe liégeois, qui avait raté il y a trois ans le marché - nettement plus important - du remplacement du fusil d'assaut standard de l'armée française, le FAMAS. Détenu par la Région wallonne, le groupe Herstal comprend une division défense et sécurité (FN Herstal) et une division chasse et tir (marques Browning et Winchester). (Belga)