Les premières livraisons de ces éléments de voilure par l'usine Sonaca de Wichita, au Kansas, à Triumph sont prévues afin de respecter l'échéance de l'entrée en service des premiers Global 7000 en 2016 et Global 8000 en 2017, a précisé l'entreprise dans un communiqué diffusé en marge du salon aéronautique du Bourget. L'investissement nécessaire pour cette fabrication, en capital et en outillage, s'élève à environ quatre millions de dollars.

"Cela représente un gain significatif pour Sonaca Wichita et cela fait de nous une usine d'assemblage sur le marché des avions à réaction", a souligné le président de Sonaca North America et directeur des ventes aux Etats-Unis, Michel Millecan, cité par le communiqué.

Sonaca Group n'a cité aucun montant des retombées industrielles de ce contrat.

Les premières livraisons de ces éléments de voilure par l'usine Sonaca de Wichita, au Kansas, à Triumph sont prévues afin de respecter l'échéance de l'entrée en service des premiers Global 7000 en 2016 et Global 8000 en 2017, a précisé l'entreprise dans un communiqué diffusé en marge du salon aéronautique du Bourget. L'investissement nécessaire pour cette fabrication, en capital et en outillage, s'élève à environ quatre millions de dollars. "Cela représente un gain significatif pour Sonaca Wichita et cela fait de nous une usine d'assemblage sur le marché des avions à réaction", a souligné le président de Sonaca North America et directeur des ventes aux Etats-Unis, Michel Millecan, cité par le communiqué. Sonaca Group n'a cité aucun montant des retombées industrielles de ce contrat.