Le bureau fédéral de la FGTB a confirmé l'analyse formulée par son président en juillet selon laquelle le gouvernement Michel "continue de répondre de manière obstinée aux demandes patronales sans écouter les syndicats". Robert Vertenueil pointe en particulier la sortie de l'exécutif fédéral sur la dégressivité des allocations de chômage et la remise en cause possible du système de barémisation des salaires. "Face à ce mépris, la FGTB, mobilisée dans son ensemble, ne peut pas rester les bras ballants", tonne son président. Ce dernier a dès lors reçu un mandat pour prendre contact avec la CSC et la CGSLB et voir quelles actions pourraient être organisées après le 2 octobre en front commun. Le syndicat socialiste organisera à cette date une journée d'actions sur le thème des pensions, dont il a confirmé la tenue mardi, là aussi en front commun syndical. Alors que Robert Vertenueil espérait une éventuelle journée de grève générale, ce seront finalement des actions décentralisées qui seront organisées un peu partout, a-t-il confié. (Belga)

Le bureau fédéral de la FGTB a confirmé l'analyse formulée par son président en juillet selon laquelle le gouvernement Michel "continue de répondre de manière obstinée aux demandes patronales sans écouter les syndicats". Robert Vertenueil pointe en particulier la sortie de l'exécutif fédéral sur la dégressivité des allocations de chômage et la remise en cause possible du système de barémisation des salaires. "Face à ce mépris, la FGTB, mobilisée dans son ensemble, ne peut pas rester les bras ballants", tonne son président. Ce dernier a dès lors reçu un mandat pour prendre contact avec la CSC et la CGSLB et voir quelles actions pourraient être organisées après le 2 octobre en front commun. Le syndicat socialiste organisera à cette date une journée d'actions sur le thème des pensions, dont il a confirmé la tenue mardi, là aussi en front commun syndical. Alors que Robert Vertenueil espérait une éventuelle journée de grève générale, ce seront finalement des actions décentralisées qui seront organisées un peu partout, a-t-il confié. (Belga)