Lundi, Robert Vertenueil a perdu la confiance de la majorité des instances du syndicat socialiste. Il devra probablement quitter la présidence, à quelques mois des élections sociales. Le président de la FGTB avait suscité l'émoi au sein de son organisation à la suite d'une récente rencontre avec le président du MR, Georges-Louis Bouchez, lors de laquelle ils avaient plaidé pour un nouveau pacte social. Le bureau fédéral du syndicat doit désormais statuer sur le sort de son président. A leur arrivée, les dirigeants de la FGTB n'ont fait aucune déclaration. Robert Vertenueil avait accédé à la présidence en mai 2018. (Belga)

Lundi, Robert Vertenueil a perdu la confiance de la majorité des instances du syndicat socialiste. Il devra probablement quitter la présidence, à quelques mois des élections sociales. Le président de la FGTB avait suscité l'émoi au sein de son organisation à la suite d'une récente rencontre avec le président du MR, Georges-Louis Bouchez, lors de laquelle ils avaient plaidé pour un nouveau pacte social. Le bureau fédéral du syndicat doit désormais statuer sur le sort de son président. A leur arrivée, les dirigeants de la FGTB n'ont fait aucune déclaration. Robert Vertenueil avait accédé à la présidence en mai 2018. (Belga)