Les syndicats du secteur manifesteront jeudi pour réclamer une hausse de salaire de 1,1%. Federgon ne voit pas les choses du même ?il. "Nous voudrions bien octroyer cela aux travailleurs, mais nous ne pouvons pas. Les marges sont toujours réduites et les sociétés de titres-services peinent à se maintenir à la surface", expliquait le directeur général de Federgon, Herwig Muyldermans, dans la presse flamande samedi. Depuis 2014, le prix d'un titre-service pour le citoyen est de 9 euros. Federgon plaide pour lier le prix d'un titre-service à l'index afin de donner un peu d'oxygène aux sociétés. "Les sociétés de titres-services ont elles-mêmes la possibilité d'augmenter leurs prix", répond la FGTB Titres-Services. "L'analyse des comptes annuels du secteur montre que, si les grandes sociétés de titres-services voient leurs marges diminuer légèrement, elles réalisent encore de larges profits." Le syndicat socialiste réclame d'abord un accord sectoriel et estime qu'une hausse du titre-service n'est pas indispensable pour augmenter les salaires de 1,1%. (Belga)

Les syndicats du secteur manifesteront jeudi pour réclamer une hausse de salaire de 1,1%. Federgon ne voit pas les choses du même ?il. "Nous voudrions bien octroyer cela aux travailleurs, mais nous ne pouvons pas. Les marges sont toujours réduites et les sociétés de titres-services peinent à se maintenir à la surface", expliquait le directeur général de Federgon, Herwig Muyldermans, dans la presse flamande samedi. Depuis 2014, le prix d'un titre-service pour le citoyen est de 9 euros. Federgon plaide pour lier le prix d'un titre-service à l'index afin de donner un peu d'oxygène aux sociétés. "Les sociétés de titres-services ont elles-mêmes la possibilité d'augmenter leurs prix", répond la FGTB Titres-Services. "L'analyse des comptes annuels du secteur montre que, si les grandes sociétés de titres-services voient leurs marges diminuer légèrement, elles réalisent encore de larges profits." Le syndicat socialiste réclame d'abord un accord sectoriel et estime qu'une hausse du titre-service n'est pas indispensable pour augmenter les salaires de 1,1%. (Belga)