L'accord porte sur la réorganisation des hypermarchés, la transformation de cinq hypermarchés en supermarchés et les quatre formules de départ volontaires proposées aux travailleurs afin d'éviter tout licenciement sec. Le nombre d'emplois supprimés a été réduit à 950, après l'annonce de 1.233 postes menacés au mois de janvier. (Belga)

L'accord porte sur la réorganisation des hypermarchés, la transformation de cinq hypermarchés en supermarchés et les quatre formules de départ volontaires proposées aux travailleurs afin d'éviter tout licenciement sec. Le nombre d'emplois supprimés a été réduit à 950, après l'annonce de 1.233 postes menacés au mois de janvier. (Belga)