Le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé lundi qu'il faisait faillite, déclenchant le rapatriement sans précédent de ses quelque 600.000 clients en vacances dans le monde. Les activités se poursuivent en Belgique pour le moment, a annoncé, au petit matin, l'entreprise active en Belgique sous les marques Thomas Cook et Neckermann. L'information a été confirmée aux syndicats un peu plus tard, lors d'un conseil d'entreprise. "La direction nous a précisé qu'elle ne ménageait pas ses efforts pour trouver des solutions et limiter autant que possible les dommages", a déclaré Patrick Van Holderbeke, du syndicat ACV Puls (pendant flamand de la CNE - CSC). La réunion entre syndicats et direction débutée lundi matin à 9h est désormais terminée. "Nous sommes, en ce moment, assaillis de questions à la suite de la communication plutôt vague délivrée ce matin par la direction", a complété le syndicaliste. Un deuxième conseil d'entreprise suivra lundi après-midi, compte tenu des interrogations qui subsistent. (Belga)