Le déficit public a lui aussi explosé, à 11,6% en moyenne contre 2,5% au premier trimestre. Il s'agit de la hausse trimestrielle la plus importante jamais mesurée, établissant le déficit public à un pic encore jamais atteint. Les 19 pays membres de la zone euro ont tous enregistré des dépenses publiques plus importantes que leurs rentrées, pour atteindre 59% du PIB en moyenne (contre 49,3% en début d'année). La Belgique fait partie des mauvais élèves européens, son déficit public s'élevant au deuxième trimestre à 14,2% et sa dette publique à 115,3% du PIB. Pour la première fois, la dette de l'État a ainsi dépassé les 500 milliards d'euros, pointaient jeudi L'Echo et De Tijd. (Belga)

Le déficit public a lui aussi explosé, à 11,6% en moyenne contre 2,5% au premier trimestre. Il s'agit de la hausse trimestrielle la plus importante jamais mesurée, établissant le déficit public à un pic encore jamais atteint. Les 19 pays membres de la zone euro ont tous enregistré des dépenses publiques plus importantes que leurs rentrées, pour atteindre 59% du PIB en moyenne (contre 49,3% en début d'année). La Belgique fait partie des mauvais élèves européens, son déficit public s'élevant au deuxième trimestre à 14,2% et sa dette publique à 115,3% du PIB. Pour la première fois, la dette de l'État a ainsi dépassé les 500 milliards d'euros, pointaient jeudi L'Echo et De Tijd. (Belga)