Luc Piens a également décrit le successeur idéal de Jo Cornu. "Cela doit être quelqu'un qui peut prendre en compte les nombreuses parties prenantes. Il doit pouvoir gérer le personnel, les navetteurs, le politique et les médias; il doit trouver le bon équilibre", a-t-il expliqué. Jo Cornu dirigeait l'entreprise ferroviaire depuis octobre 2013, quand il avait remplacé au pied levé Frank Van Massenhove. (Belga)

Luc Piens a également décrit le successeur idéal de Jo Cornu. "Cela doit être quelqu'un qui peut prendre en compte les nombreuses parties prenantes. Il doit pouvoir gérer le personnel, les navetteurs, le politique et les médias; il doit trouver le bon équilibre", a-t-il expliqué. Jo Cornu dirigeait l'entreprise ferroviaire depuis octobre 2013, quand il avait remplacé au pied levé Frank Van Massenhove. (Belga)