"Les travaux sur les bétons du bâtiment annexe situé dans la partie non nucléaire de Tihange 2 entament leur phase finale. Sur base de l'avancement des travaux, Electrabel a adapté ce jour le planning d'indisponibilité de l'unité. La date de redémarrage de la centrale, précédemment estimée au 1er juin, est portée au 30 juin 2019, sous réserve de l'autorisation finale de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire", explique l'entreprise dans un communiqué. Electrabel rappelle que les six autres unités nucléaires du pays, représentant au total 6.000 MW, "sont actuellement en activité et produisent localement de l'électricité décarbonée." (Belga)

"Les travaux sur les bétons du bâtiment annexe situé dans la partie non nucléaire de Tihange 2 entament leur phase finale. Sur base de l'avancement des travaux, Electrabel a adapté ce jour le planning d'indisponibilité de l'unité. La date de redémarrage de la centrale, précédemment estimée au 1er juin, est portée au 30 juin 2019, sous réserve de l'autorisation finale de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire", explique l'entreprise dans un communiqué. Electrabel rappelle que les six autres unités nucléaires du pays, représentant au total 6.000 MW, "sont actuellement en activité et produisent localement de l'électricité décarbonée." (Belga)