Les centrales au gaz pourraient être utiles afin d'assurer la sécurité d'approvisionnement énergétique après 2025 et la fermeture des réacteurs nucléaires. Vu la mauvaise rentabilité des centrales au gaz, un système de subsides de capacité est envisagé afin de leur permettre de tenir jusqu'à cette échéance. La Creg estime que ce serait précipité et argue que ces unités sont vétustes et peu flexibles. Pour la commission, la structure de marché actuelle suffit pour le moment. (Belga)

Les centrales au gaz pourraient être utiles afin d'assurer la sécurité d'approvisionnement énergétique après 2025 et la fermeture des réacteurs nucléaires. Vu la mauvaise rentabilité des centrales au gaz, un système de subsides de capacité est envisagé afin de leur permettre de tenir jusqu'à cette échéance. La Creg estime que ce serait précipité et argue que ces unités sont vétustes et peu flexibles. Pour la commission, la structure de marché actuelle suffit pour le moment. (Belga)