Les fournisseurs n'auraient plus, pour établir les formules de prix variables pour l'électricité et le gaz naturel, que peu de marge de manoeuvre.

Concrètement, ils ne pourraient plus utiliser que des paramètres facilement contrôlables par les clients, comme les prix de l'électricité et du gaz naturel sur les marchés boursiers. C'est ce qui ressort d'une proposition de la CREG.

Actuellement, les formules tarifaires des fournisseurs contiennent toutes sortes d'autres paramètres peu clairs, comme les prix du pétrole, les coûts de personnel, ou les frais d'achat de certificats verts. Des critères plus transparents permettraient de comparer plus facilement les formules et donc de faire jouer la concurrence.

Trends.be, avec Belga

Les fournisseurs n'auraient plus, pour établir les formules de prix variables pour l'électricité et le gaz naturel, que peu de marge de manoeuvre. Concrètement, ils ne pourraient plus utiliser que des paramètres facilement contrôlables par les clients, comme les prix de l'électricité et du gaz naturel sur les marchés boursiers. C'est ce qui ressort d'une proposition de la CREG. Actuellement, les formules tarifaires des fournisseurs contiennent toutes sortes d'autres paramètres peu clairs, comme les prix du pétrole, les coûts de personnel, ou les frais d'achat de certificats verts. Des critères plus transparents permettraient de comparer plus facilement les formules et donc de faire jouer la concurrence. Trends.be, avec Belga