Neibo a été lancée en mai dernier et vient d'entrer dans la dernière phase de crowdfunding qui se termine le 30 novembre. Quelque 85.000 euros ont déjà été collectés pour un montant total visé de 150.000 euros. Le projet a vu le jour grâce à un subside de 75.000 euros attribué en juin 2017 dans le cadre de l'appel à projets "Économie Sociale" de la Région de Bruxelles-Capitale. Les coopérateurs sont aujourd'hui au nombre de 650. Ils viennent de tous les coins du pays, mais sont aussi pour certains issus de France, d'Allemagne voire des Etats-Unis. Ils fêtent ce soir l'obtention de l'accord pour le développement du service technique. Cette phase prendra six mois. Le réseau pourra ainsi être opérationnel en juin 2019. Les tarifs s'aligneront sur les prix du marché. La coopérative s'engage à compenser son impact environnemental, à prendre ses décisions stratégiques de manière démocratique et à investir une partie des profits dégagés dans des projets qui contribuent au développement durable et à l'économie locale. Martin François, chargé du crowdfunding pour Neibo, voit dans ce projet l'ambition de "développer un nouveau modèle économique (...) pour que les entreprises soient plus impliquées dans la société et aient un impact positif pour le bien-être collectif et l'environnement". Le témoignage de soutien vidéo d'Olivier De Schutter, rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation pour l'Organisation des Nations Unies (ONU) entre 2008 et 2014 et actuel membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU, a été présenté lors de la soirée. "Nous espérons qu'elle (cette initiative, NDLR) va faire école et que peu à peu s'installe l'idée que comme consommateurs nous avons un pouvoir et nous avons le pouvoir de choisir où va notre argent", a-t-il déclaré dans son message. "Est-ce qu'il va renforcer les grandes entreprises et la concentration de richesses ou bien est-ce qu'au contraire il va contribuer à préparer une société de demain qui sera plus durable, qui sera plus inclusive et où la richesse sera mieux répartie ? ". (Belga)