"Pour la première fois depuis plusieurs mois, les consommateurs se sont montrés plus optimistes quant à la situation économique générale attendue au cours des 12 prochains mois. La crainte d'une hausse du chômage s'est amenuisée, après que les ménages se sont déclarés plus inquiets à ce sujet les deux derniers mois", commente la BNB dans un communiqué. En revanche, les perspectives sur le plan personnel se sont dégradées tant en ce qui concerne la situation financière des ménages que leurs intentions en matière d'épargne. L'indicateur de confiance des consommateurs s'est ainsi établi à -2 en janvier, contre -4 en décembre. Il reste supérieur à sa moyenne de long terme (période 1990-2021). (Belga)

"Pour la première fois depuis plusieurs mois, les consommateurs se sont montrés plus optimistes quant à la situation économique générale attendue au cours des 12 prochains mois. La crainte d'une hausse du chômage s'est amenuisée, après que les ménages se sont déclarés plus inquiets à ce sujet les deux derniers mois", commente la BNB dans un communiqué. En revanche, les perspectives sur le plan personnel se sont dégradées tant en ce qui concerne la situation financière des ménages que leurs intentions en matière d'épargne. L'indicateur de confiance des consommateurs s'est ainsi établi à -2 en janvier, contre -4 en décembre. Il reste supérieur à sa moyenne de long terme (période 1990-2021). (Belga)